Chiendent
Megan Brouillard
Humour

Mégan Brouillard

Chiendent

Megan Brouillard Chiendent

« Ça pousse comme du chiendent! » Ma grand-mère disait souvent ça. Je ne savais pas ce que c’était du chiendent. « Y faut arracher le chiendent avant qui pousse en graine! » qu’à criait à toés étés. Pour être honnête je pensais que c’était une espèce d’expression dont seule ma grand-mère connaissait la ritournelle. Je pensais aussi que c’était peut-être une insulte. Un mélange entre « enfant de chienne » pi « fendant ». Finalement j’ai appris que le chiendent c’est juste une mauvaise herbe bien normale qui pousse un peu partout. Vous connaissiez ça?

Le chiendent, c’est subjectif. La mauvaise herbe, c’est quelque chose qui pousse là où toi, tu ne voulais pas. Ce qui en est du chiendent pour l’un ne l’est peut-être pas pour l’autre et ce qui est du chiendent quelque part ne l’est pas ailleurs… Mon spectacle tourne autour de cette perspective, des différentes perceptions de chacun et chacune.

J’espère juste que les fleurs que j’essaye de faire pousser à travers le chiendent sentent pas la vieille snowbird qui se parfume dans les kits qui donnent à Noël, tsé ceux qui viennent avec le lait pour le corps, le parfum pis les bulles pour le bain.

Venez sentir voir.

Dates
samedi 8 février 2025Théâtre St-Denis20hBillets